Ssraeshza Temple’s Journey, into the Dark

Après avoir été faire un peu braconnage dans les larges cavernes de Blackfeather Roost, il était temps d’aller voir sous d’autres cieux si l’exp est aussi bonne.

Au 55, la hot zone officielle est Ssraeshza Temple, lieu sacré des Shissars. Ces derniers, lointains ancêtres des Iksars, sont une sorte de croisement entre un cobra et un centaure. Parmi les plus coriaces, le templar. Ces bougres se healent constamment et, si aucun ne possède de stun (ce qui était le cas dans notre équipée), les combats peuvent durer un sacré moment jusqu’à épuisement de la mana !

Rien que le chemin pour se rendre au temple est un périple. Il faut traverser pas moins de 4 zones pour y accéder depuis le Nexus : les froids corridors de Netherbian’s Lair, les plaines ensablées de Maru Seru, les pics et les défilés de Mons Letalis et enfin le lieu où se trouve le temple même, The Grey, endroit désertique où l’air vient à manquer comme dans les profondeurs de la mer. Garni de magnifiques hiéroglyphes, Ssraeshza s’élève dans le brouillard, gardé par quelques golems et Shissars.

Ω

Petite pause entre poivrots pendant qu’on attend le prochain train pull

Notre équipée se composa comme la dernière fois sur Plane of Innovation : Senyan, son pet-rogue et son mercenaire warrior ; moi-même, mon pet-fire et mon mercenaire healer. La progression était au poil : si au début nous avancions prudemment dans ces dédales où ces reptiles se cachent dans de petites alcôves, prêts à vous tomber dessus, la suite fut beaucoup plus relâchée et les pulls se faisaient plus ou moins sans ordre précis, voire dans un chaos contrôlé : c’était à qui ramenait le plus vite la prochaine victime dans les filets de nos spells ! Assurément, l’IA de ces mercenaires a été foutrement bien travaillée. Le warrior prend vraiment bien l’aggro de n’importe quel mob qui arrive dans les environs et la garde parfaitement (sauf si le magicien chain-nuke comme un imbécile… mais parfois ça fait du bien …). Pareil pour le healer, qui s’occupe des soins et buffs à merveille.

La progression devenant plus ou moins aisée, voire un véritable carnage du côté des Shissars, nous avons voulu tenter de nous attaquer à l’un de leur chefs : Rhag’ Mozdezh. Par chance, il se trouvait à portée de direct damage… Après un rapide check sur ZAM, il semblait qu’il soit dans nos cordes. Semblait, seulement. Contrairement à un épique combat mené sur Telon en compagnie de Nelddar, la roustée qui nous a été infligée nous a clairement fait comprendre notre infériorité et l’évidente impossibilité d’en venir à bout, même avec toute la volonté du monde. Après avoir clear les premiers gardes, nous devions nous occuper de deux qui se trouvait sur ses côtés et qui, malheureusement, aggroaient en même temps que lui. Se retrouvant avec un mob et Rhag’ Mozdezh qui a directement envoyé ses rampages AE dévastateurs sur nos tronches, nous avons tenu… 10 secondes. Le temps que Senyan gate vite fait et que je meurt…

Après cette légère déconvenue, nous avons voulu tenter d’autres endroits. A vrai dire, plutôt du côté des Planes, qui restent des valeurs sûres et des spots rapidement accessibles (surtout pour de l’exp de fin de nuit…). Direction Plane of Valor donc. Les camps près des murs du château sont bien connus pour ses golems et autres élémentaux. Petit moment de déconnade ici, puisque, rompant avec toute prudence, Senyan se jette dans la sombre forêt qui conduit au château, oubliant ainsi qu’il fallait justement passer par la rivière à l’est pour éviter les undeads qui grouillent dans ladite forêt. Ce dernier profitant de son feign death salvateur, je me retrouvais confronté à un violent squelette et, ne sachant plus ou se trouvait le portal, je pris quelques coups avant de gater. Sur le coup des 1%, je me téléportais. Ouf ? Non. J’avais bel et bien laissé mon corps et 10% d’exp sur le lieu du crime ! Ni une ni deux, je retourne là-bas pour le récupérer. Encore un point majeur du healer mercenaire, il rez comme toute bonne classe de healer qui se respecte ! Après de vaines tentatives pour rentrer dans d’autres Planes (Torment, Storm et Bastion of Thunder, encore trop haut level pour myself), nous décidons de réitérer un raid dans Ssraeshza Temple.

Ω

De retour chez les lézards, nous allons vite récupérer mon corps qui pourrissait près du named, qui entre temps avait du être éviscéré par un des highs levels qui rôdent dans la zone, puis nous entamons une descente dans ce qui semble être le cœur du temple. En effet, via les espèces d’ascenseurs, nous accédons à une énorme cathédrale souterraine, dédiée à je ne sais quel dieu des Shissars et dont une stature monumentale trône en plein milieu, où se déroulent des messes et autres rituels inconnus. Autant dire que, tel des blasphémateurs, nous avons fait irruption dans leurs processions et vidé les salles de leurs occupants, Shissars et Iksars confondus ! On se serait presque cru dans la scène de Star Wars où les jeunes padawans passent à la casserole sith. La fin de la nuit (ou le début du jour approchant), nous avons encore passé sous les armes deux nameds qui se trouvaient dans d’autres salles, puis avons évacué les lieux. Deux expéditions qui furent d’ailleurs bien productives en spells et en exp, pour chacun !

Dernier highlight de la nuit, et sûrement dû à l’état de fatigue qui commençait à se faire de plus en plus insistant, nous nous sommes fendu d’une petite course à Plane of Knowledge. Mais attention, pas n’importe laquelle. La course des canards ! Accroupis, les jambes écartées, les cuisses ont frôlé la crampe pendant cet aller-retour entre un rocher et un arbre pendant que les autres joueurs observaient médusés la scène insolite qui se déroulait sous leurs yeux : Xenyan Mastafizzle et Morrae Madpulla se tirant la bourre avec leurs pieds palmés !

Ssraeshza Temple, à faire et à refaire !

Publicités

~ par Morra sur juillet 22, 2011.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :