The Hobbit’s way of life

Finalement, je restait quelques jours de plus dans la Comté…

La célèbre poste des hobbits qui s’occupe de toute la région est en manque de mains endurantes pour parcourir les kilomètres qui séparent chaque petit hameau et délivrer les messages des habitants. Et comme tout le monde le sait, les nains sont les plus valeureux sprinters de la Terre du Milieu ! L’occasion pour moi de prouver la valeur des nains.

Je profite d’ailleurs de ce petit boulot passager pour faire une tournée des bars, ou barathon comme disent les anciens au Palais de Thorin. Ainsi, j’ai pu découvrir de délicieuses petites auberges aux noms attirant et à la boisson mousseuse. Voici donc un petit résumé :

Le Dragon Vert à Lèzeau, et sa cervoise épicée…

dragon vert

Le Lierre Touffu à Hobbitebourg dont sa bière verte dégage un parfum qui rappelle l’herbe à pipe…

Lierre touffu

La Buche Flottante à La Grenouillère qui propose la brune la plus forte qui soit de toute la Comté. Si bien qu’on a l’air d’une épave quand on rentre à la maison, pour autant qu’on ne soit pas tombé ivre dans les marécages…

Buche Flottante

La Perche Dorée. Un souvenir inégalable avec sa bière blonde aux reflets d’or, idéale pour les jours de fête…

La truite dorée

L’auberge de l’Oiseau et du Nourrisson qui possède dans sa carte les plus rafraichissantes panachées…

l'oiseau et l'enfant

Attention. Surtout ne pas dire au responsable de la poste, le postier Piedbot, que j’ai égaré quelques lettres durant mes courses à cause de ces petites haltes impromptues… Car dans ces auberges, c’est le moment idéal pour rencontrer des hobbits agréables : ces derniers n’ont pas leur pareil pour raconter des histoires rocambolesques comme celles de Hodric Sanglebuc, entendre chanter Sully Brandebouc les récits de la Terre du Milieu, trinquer à la nouvelle moisson du Père Maggotte, rire des acrobaties d’Esilia Touque, prêter l’oreille aux rumeurs sur les Saquet de Besace…

Crapahuter aux quatre coins de la Comté, c’est aussi découvrir certains lieux dont la renomée dépasse largement ses frontières : le Bac de Chateaubouc, le Pont de Brandevin, les Trolls Pétrifiés, un feux de cheminée où un anneau aurait été jeté, des champignons au bord d’une route mal fréquentée, …

bac de chateaubouc

Ω

Pont de Brandevin

Ω

troll pétrifié

Ω

cheminée cul de sac

Ω

champignons

Mais cette fois, vraiment, il faut vraiment que je quitte ces collines idylliques et les bruits réjouissants de la rivière Brandevin pour Bree.

Le temps presse désormais…

Morradrek, Chasseur du Mont Solitaire

~ par Morra sur février 23, 2011.

3 Réponses to “The Hobbit’s way of life”

  1. Superbe 🙂

  2. Bien le bonjour !! Hé hé, le hasard fait que je viens aussi de vanter la beauté de cette région qu’est la Comté…je vois que nous avons fréquenté les mêmes tavernes !! ;))

  3. Bonjour Thorniol et bienvenue sur le blog !

    J’ai vu ton post et effectivement, quel timing ! Les grands esprits se rencontrent, dit-on 😀

    Rien ne vaut la cervoise hobbite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :