Crafting on Atreya

Que serait un mmorpg sans sa sphère de crafting ?

Il faut bien s’occuper quand nous ne sommes pas sur le terrain à massacrer gobelins et autres saletés rampantes, non ? Donc, avec mon alt Morradrek, je vais m’occuper du craft.

Sur Atreya, le crafting est somme toute assez simple. Première étape, choisir sa spécialité (pas limitée ceci dit, libre à vous d’en choisir plusieurs). Mon avatar principal versant dans la magie, je me suis donc focalisé sur l’alchimie, qui sert à créer potions, pierres de mana, livres de sorts ou orbes magiques.

La forge

Table de tissage

Comme dans toute bonne tradeskill, l’important est de grinder vite fait les levels afin de pouvoir ensuite créer à sa guise les potions, plus facilement et avec un taux d’échec moindre. Ici, il faut enchainer les commandes données par le maître. Contrairement aux work orders de Vanguard, il faut compléter le matériel fourni par quelques élément à acheter. Le coût peut donc vite devenir un obstacle à la progression, malheureusement (coût global de trois commandes vers les 99P = 2’000 kinah env.). Néanmoins, les rewards pour ces commandes sont bien souvent ces ingrédients ou de nouvelles recettes. Attendre donc avant de dépenser tous ses kinahs !

Après, c’est tout simple, il suffit de choisir le nombre d’objet à fabriquer, contrôler les matériaux nécessaires et croiser les doigts pour qu’il n’y ait pas d’échec ! Pour plus d’efficience, autant éviter les commandes dès qu’elle tournent en couleur blanche et se focaliser sur les plus difficiles qui garantiront une meilleur exp dans les points de craft ET dans l’exp normale ! Eh oui, j’ai dingé 17 rien qu’en réalisant les commandes ! C’est lent, mais c’est toujours ça de pris sur l’ennemi.

Cuisine

Table d’artisan

Table d’alchimie

Quant aux animations, c’est très joliment fait. A égalité presque avec celles de Vanguard. Dans la salle des alchimistes, les fioles lévitent, les onguents passent de vase en vase, les bulles filent dans les tubes… On se croirait à un cours du Professeur Rogue à Poudlard, manque juste le petit là, avec la cicatrice !

A voir plus tard la rentabilité et l’efficacité de cette skill…

-M-O-R-R-A-

Publicités

~ par Morra sur janvier 9, 2010.

3 Réponses to “Crafting on Atreya”

  1. Ahhh, les joies du crafting, les longues heures « perdues » à fabriquer des objets qui deviennent rapidement obsolètes… Comment ça se passe ici, le crafting est vraiment « utile » ?

    Mais sinon, ouah qu’il est beau ce jeu…

  2. en effet, mais c’est son charme et son plus grand défaut.

    Ce qui est sûr, c’est que la récolte peut amener pas mal de thunes.

    Quant au craft, je ne pas assez pour être certain de son utilité financière. En tout cas pour le moment c’est plutôt un gouffre à fric. Par contre, je me suis déjà crafté un spellbook perso (un des armes des casters) qui a update la croute que j’avais. Donc au niveau personnel, on peut prétendre au oui 😀

  3. « Au mi-chemin entre le MMORPG et le jeu de tir à la troisième personne, Fallen Earth propose en outre un système d’artisanat complet (la plupart des objets du jeu ont vocation à être fabriqués par les joueurs). »

    Semblerait que certains devs nous entendent 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :